top of page

compagnie (se tenir)
DANSER > expérimenter < PARTAGER

La compagnie Contremarches a été créée en 2015 après diverses collaborations et projets personnels de Fabien Perret autour de l’écriture du corps dans l'espace commun. D'abord pensée comme un laboratoire de recherche autour de formes in situ à travers courts solos, vidéos et performances, la compagnie s'étoffe petit à petit afin de croiser les regards et d'initier de vivifiantes collaborations.​

Parallèlement à des formes chorégraphiques en jardin, en salle d'exposition, en galerie d'art, en librairie, deux pièces se développent pour la scène : Sur les rives (2021), ainsi que Quelques pas vers l'aube (2023). Il s'agira – dans l'espace scénique – de trouver les modalités de représentation pour en (re)faire un espace commun.

Considérant la danse comme une pratique de partage, la cie contremarches relie son travail de création à l'action avec les amateur·trice·s et les publics. Elle propose stages, ateliers, interventions et porte depuis 2016 Le Pli, atelier collectif dédié à l'improvisation.

LAP (nom temporaire) est une structure mutualisée de spectacle vivant réunissant 6 compagnies et trois personnes ressources (administration et production) autour des valeurs de l’économie sociale et  solidaire. Cette structure est accompagnée par le RAVIV – Réseau des arts Vivants et son dispositif Pépite – incubateur cultuel soutenu par le conseil départemental de la Haute-Garonne, la Métropole de Toulouse, la Ville de Toulouse, l’Union Régionale des SCOP et des SCIC et l’AFDAS.

Le travail artistique de Fabien Perret – cie contremarches est produit et diffusé par LAP depuis début 2024.

IMG_2869.jpg

Fabien Perret

 

Après une formation de musicien en conservatoire, Fabien Perret se forme à la danse-théâtre auprès de Pascal Delhay (Théâtre 2 l’Acte) à Toulouse. En 2007, il rejoint pour quelques années la Cie Dorsalis, basée en milieu rural et qui développe des performances et des pièces de danse en extérieur (Rounballs / Après la pluie, 2009). Parallèlement, Fabien expérimente le lien entre vidéo et corps en mouvement (Solo en salle de bain en 2007, Contremarches en 2011). Entre 2006 et 2012, il est membre du collectif pluridisciplinaire À L'AIL avec qui il crée des expositions-performances comme Open Space (2009), sur une invitation de France Distraction au Vivat d’Armentières (59). Il continue à se former auprès de chorégraphes comme Patricia Ferrara, Loïc Touzé ou Xavier Le Roy et participe en 2012 à la pièce Jardin à la française de Marion Uguen. En 2015, il fonde la Cie Contremarches, tournée vers la diffusion et la création de pièces et de performances interrogeant l'espace social et le rôle du corps dansant. Après Folia (2017), pièce pour jardin, il crée avec Lise Romagny Le Bal absolu (2018), une invitation à danser. Puis ce sera Sur les rives (2021) et  Quelques pas vers l'aube (2023). Il créera le trio REPOUSSE(S) en 2025.

Ces recherches s'articulent avec une action pédagogique auprès de danseurs de tous niveaux et de publics scolaires. C’est la Cie contremarches qui porte aujourd’hui Le Pli, atelier tourné vers les processus d’improvisation.

Les compagnon·ne·s de route

Boris Billier

Musique / Sur les rives /  Quelques pas vers l'aube / Repousse(s)  

Musicien à la maison comme à la scène depuis 2003, Boris Billier tire de tout instrument ou tout objet des sons qu’il décompose, recompose afin de tisser de mouvants paysages. Quand il ne travaille pas pour le Groupe Merci, Le Phun, Marta Torrents, le groupe Ieto (entre autres), il est sans cesse en recherche de sons. Sa musique est publiée chez IIKKI BOOKS.

http://www.borisbillier.net

Hélène Durand​

Plasticienne / Le bal arrangé Sur les rives

Dessinatrice, graveuse, brodeuse, Hélène Durand fabrique des masques en laine, des dessins magnétiques et des tricots érotiques. Dans son univers, la ligne droite n’existe pas. 

http://helenedurand.fr

Elvira Madrigal

Complicité artistique & interprète / Repousse(s)

Complicité artistique & régie / Folia

Coéquipière sur le projet Petite cuisine chorégraphique

Elvira est danseuse et ingénieure forestier. Diplômée du Conservatoire professionnel de danse de Valencia, elle poursuit ses études au Centre Chorégraphique La Faktoria puis au Centre de Développement Chorégraphique National de Toulouse. Intéressée par la performance in situ et les pratiques somatiques, elle travaille pour la chorégraphe Julie Nioche et avec les artistes Annie Pui Ling Lok et Juan Ayala pour des performances pour des jardins urbains à Madrid. Elle travaille également avec les chorégraphes Laurent Cebe et Émilie Labédan.

https://vimeo.com/elviramadrigal 

Nedjma Merahi

Regard extérieur / Sur les rives

Nedjma se forme en théâtre et danse à l’université du Québec et au CDCN de Toulouse. Elle travaille avec différentes compagnies dont la Cie Desprairies, la Cie Toujours après minuit, ainsi qu'avec les chorégraphes Hélène Iratchet et Marco Berrettini. En théâtre c’est avec Simon Abkarian et Nathalie Béasse qu’on peut la voir nous émouvoir. Son sourire s’intéresse au monde qui l’entoure. 

Delphine Mothes
Regard extérieur / Quelques pas vers l'aube

Elle débute sa formation en danse classique et contemporaine à l’école de ballet Lipszyc à Biarritz à l’âge de six ans. Après avoir validé une Licence d’Histoire (Toulouse 2 –Paris 7) et une Licence de Danse (Paris 8) elle se forme professionnellement à la danse contemporaine à la Salzburg Experimental Academy of Dance (Autriche, 2014-2016) et puis au sein de la formation Extensions de la Place de la Danse CDCN Toulouse-Occitanie (2016-2018). En 2019, elle participe en tant qu’interprète à Dialogue et Prototype VIà la Fondation Royaumont. En 2018, elle crée PHAENOMENON, une compagnie dont le premier projet en collaboration avec DJ Mayday est en cours. Elle travaille également comme interprète auprès de Marinette Dozeville, Clémence Baubant – Cie Empreintes et Audrey Gary - Cie Juste Ici.

Lucie Patarozzi

Costumes​ / Quelques pas vers l'aube / Repousse(s)

Lucie Patarozzi commence ses études à l'école supérieur des Beaux Arts de Toulouse puis à l'Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles en se spécialisant dans le design textile. En parallèle de sa formation elle collabore en tant que costumière sur les premières pièces chorégraphiques d'Arthur Pérole. Elle se forme en parallèle à la céramique. Elle travaille également avec les metteurs en scène, chorégraphes et réalisateurs Milo Gony, Gerlando Infuso, Sophie Lequenne, Olivia Corsini, Sandy Ouvrier, le collectif Le Petit Cowboy, Sylvain Huc et La Zampa.

https://luciepatarozzi.com

Guillaume Redon

Création lumière et régie générale​  / Sur les rives / Quelques pas vers l'aube / Repousse(s)

Régisseur pour des projets de danse (Pierre Rigal, Ali Moini…) ou de théâtre (Sébastien Bournac), celui qui électrise les plateaux offre à cette pièce un langage lumineux rigoureux et tout en subtilité.

Anne Santini

Lecture / Un couloir d'échos

Anne Santini, artiste protéiforme, brouille en toute discrétion les frontières entre médiation et création. À la fois décroissante, vorace et collective, elle s'emploi, tant qu'elle peu, à user l'art commun jusqu'à la couenne. Elle porte depuis quelques années une attention particulière au pouvoir des textes lus dans l'espace public.

Violette Vinel

Complicité artistique & interprète / Quelques pas vers l'aube

Elle étudie la médecine puis intègre le CNDC d’Angers, où elle travaille une adaptabilité corporelle et développe son esprit d’analyse. Elle poursuit sa formation au CDCN de Toulouse où elle approfondit sa recherche artistique, la présence et la vulnérabilité . Aujourd’hui, Violette est interprète pour plusieurs compagnies, pour le plateau ainsi que dans l’espace public. Elle développe un vif intérêt pour le rapport spatial et relationnel avec le spectateur.

Des dessins, des mots, des idées

Communication, création graphique et textuelle / Les beaux débuts

Lola Devolder et Édith Pon pensent, toujours ensemble, le texte et l’image, le fond et la forme. Leur structure associative accompagne le développement des outils de communication de la compagnie Contremarches. Par ailleurs, elles collaborent avec la compagnie sur des projets d’action culturelle (réalisation d’affiches, de journaux, de reportages…) 

https://desdessinsdesmotsdesidees.fr/

Violette
Boris Billier
Delphine Mothes
Lucie Patarozzi
Guillaume Redon
Elvira Madrigal
bottom of page